Digital Habitus: A Critique of the Imaginaries of Artificial Intelligence, Alberto Romele (Routledge, 2023).

 

Auteur  Alberto Romele, maître de conférences de communication et médias, ICM (Institut de communication et de médias), Université Sorbonne Nouvelle

Résumé 

Alberto ROMELE formule ici trois hypothèses 1. Les technologies numériques actuelles  qui reposent principalement sur des algorithmes d’intelligence artificielle (IA) et le big data, fabriquent  de nouveaux  habitus. 2.  L’efficacité de ces machines ne dépend pas seulement de leur capacité concrète à classer le monde social mais aussi des attentes, des espoirs, des peurs et des imaginaires des usagers. 3. En examinant de trop près les choses elles-mêmes, de nombreux philosophes de la technologie se privent de la possibilité d’étudier les conditions symboliques de possibilité dans lesquelles les artefacts technologiques uniques sont intégrés.

 

 



Citer ce billet
Béatrice Galinon-Mélénec (2024, 24 janvier).  Digital Habitus: A Critique of the Imaginaries of Artificial Intelligence, Alberto Romele (Routledge, 2023). ICHNOS-ANTHROPOS. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vny4