Quête de visibilité et mise en scène sur les réseaux socionumériques, de la promotion de soi à la cyberviolence, PUHR, 2022

Collection 

Communication et traces numériques, n°2, 2022 

Sous la direction de 

Fabien Liénard, Professeur des universités, UMR IDEES 6266/ IUT université du Havre

 Sami Zlitni, maître de conférences, UMR IDEES 6266/ IUT université du Havre

Résumé 

 Entre une sémiotique communicationnelle et une techno-sémiotique, ce volume s’intéresse aux effets de sens dans les phénomènes de communication, c’est-à-dire à la manière dont les énoncés et les discours peuvent être interprétés au regard de leur contexte de production, de publication, de circulation et de réception. [source éditeur]

Quatrième de couverture

Ce volume traite des effets de sens dans les phénomènes de communication, c’est-à-dire de la manière dont les énoncés et les discours peuvent être interprétés au regard de leur contexte de production, de publication, de circulation et de réception. Pour identifier ces effets de sens, la sémiotique questionne en particulier les phénomènes d’énonciation tels qu’ils apparaissent dans les systèmes sémiotiques (textes, images, sons) auxquels il est possible de recourir dans les dispositifs techno-éditoriaux, dans les dispositifs sociotechniques de l’information et de la communication que sont les réseaux socionumériques. Si les huit chapitres abordent des objets variés (selfies, trolls, médias numériques, etc.) et discutent de thématiques propres (cyberviolence, viralité politique, financement participatif, etc.), les auteurs se posent tous la question de la nature et du processus de construction de traces numériques remarquables dans des situations particulières de communication

  • Origine de la notice:

    • FR-751131015 ;
    • Electre

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Béatrice Galinon-Mélénec (19 novembre 2023). Quête de visibilité et mise en scène sur les réseaux socionumériques, de la promotion de soi à la cyberviolence, PUHR, 2022. ICHNOS-ANTHROPOS. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/siz0