GESTES TECHNIQUES, TECHNIQUES DU GESTE, Bouillon D. et al.(dir.), édition du septentrion, 2017, book, open source

Auteur : collectif 

 

 

Résumé (par les auteurs)

Le geste technique est reconnu comme partie intégrante d’un « patrimoine immatériel » par la richesse inégalée des métiers vivants. Comment comprendre ce mouvement du corps ouvrier dans toutes ses nuances, au fil du temps, grâce aux mots, aux images et aux traces matérielles ? L’ouvrage est un hommage à l’anthropologue François Sigaut (1940-2012). Conçu par les auteurs comme outil essentiel à qui souhaite saisir la multiplicité des approches, il revient sur les bilans et perspectives des recherches universitaires les plus récentes.

Le geste prime sur les mots et valorise l’individu inscrit dans une communauté d’expérience, d’acquis et d’excellence. Sont déclinés l’apprentissage d’un geste pour produire et transformer, la vie du geste et le geste artificiel. Les contributions sont pluridisciplinaires : verrerie, pierre, céramique, art campanaire, bijouterie, lutherie, mine, industrie textile, chantier naval, cuir, techniques agricoles ou alimentaires… Dès le xviiie siècle, le geste, initiateur des métiers, s’émancipe de l’atelier, compose avec la machine et abandonne progressivement l’outillage traditionnel. Au xxe siècle, la machine supplante parfois intégralement l’homme dans la réalisation du geste qui sera intégré, disséqué et exécuté par la robotique au xxie siècle.

ouvrage en open source

BOUILLON, Didier (dir.) ; et al. Gestes techniques, techniques du geste. Nouvelle édition [en ligne]. Villeneuve d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 2017 (généré le 24 janvier 2024). Disponible sur Internet : <https://books.openedition.org/septentrion/12301>. ISBN : 978-2-7574-1810-9. DOI : https://doi.org/10.4000/books.septentrion.12301.



Citer ce billet
Béatrice Galinon-Mélénec (2024, 24 janvier). GESTES TECHNIQUES, TECHNIQUES DU GESTE, Bouillon D. et al.(dir.), édition du septentrion, 2017, book, open source. ICHNOS-ANTHROPOS. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vny5