CALENDRIER de ‘LA TRACE’, LABORATOIRE JUNIOR (21.01.22-13.01.2023)

  1. V. 21 janvier 2022. Séance inaugurale du laboratoire. [Salle Mezzanine, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.]. Présentation de la thématique par les organisatrices. Intervention de Lisa GARCIA (agrégée d’espagnol, Sorbonne Nouvelle) intitulée “La photographie du graffiti : la trace de la trace”.
  2. V. 11 février 2022. La trace dans les processus d’écriture littéraire et poétique. [Salle Mezzanine, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.] Intervention de MARTA NOGUERA (agrégée d’espagnol, membre de l’EHEHI – Casa de Velázquez) intitulée “Sur les traces d’une pratique de création littéraire. Les carnets de José Ángel Valente et de Joan Margarit” et d’ASTRID FIZYCZAK (agrégée d’anglais, Sorbonne Nouvelle) intitulée “La trace : une source de mémoire et de création dans l’écriture d’Elizabeth Bishop ?
  3. V. 18 mars 2022. La trace des invisibles. [Salle Claude Simon, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.] Intervention de MARIA DE LA HOZ BERMEJO (doctorante de l’université d’Alcalá) : “À la recherche de la trace enfantine. Conservation et diffusion publique du théâtre espagnol pour enfants (1880-1960)” [Attention : intervention en espagnol]. Et Intervention D’ANTOINE ROUSSEAU (agrégé d’histoire, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : “Les traces du ‘désert’. Explorer et coloniser la région du fleuve Pilcomayo (fin XIXe-milieu XXe siècle)”.
  4. V. 8 avril 2022. Trace, archive et domination. [Salle 145 A de l’Université Sorbonne Nouvelle (13, rue Santeuil), de 17h à 19h.] Intervention de DARLENE KUYU (Mastérante ENS-PSL) : “A la recherche des étudiants perdus : sur les traces des ilustrados philippins en mobilité à l’Université Centrale de Madrid, témoins de la colonisation espagnole (1869-1898)”. Et de MARIE SCHAEVERBEKE (agrégée d’espagnol, doctorante Lyon 2) : “Lieux de mémoire au Chili, quelle(s) trace(s) laisser ?”.
  5. V. 13 mai 2022. Traces, littérature, lecteur. [Salle Mezzanine, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.] Intervention de DOMENICO CAMBRIA (Docteur international en Humanisme contemporain) : “L’écriture en tant que trace de différences et d’identités : Jacques Derrida et Jorge Luis Borges” et de PAULINE DOUCET (Docteure, agrégée d’espagnol) : “Esthétique lacunaire et dissolution du sujet dans El mal de la taiga, de Cristina Rivera Garza”.
  6. M. 15 juin 2022. Traces, mort, disparition. [Salle du Conseil, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.] Intervention de GIULIA LELLI (agrégée de philosophie, doctorante Lyon 3) : “La trace ou le reste ? Quel concept pour quelle ontologie et quelle épistémologie du rapport aux morts ?” Intervention de CAROLINE PREVOST (agrégée d’espagnol, doctorante Université Bordeaux Montaigne) : “Représentations murales du détenu-disparu : traces post-mémorielles du terrorisme d’Etat argentin”.
  7. V. 18 novembre 2022. Traces et tracés du franquisme. [Salle Mezzanine, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.] Intervention de ZOE STIBBE (agrégée d’espagnol, doctorante à l’Université Sorbonne Nouvelle) : “Sur les traces de l’univers de Walt Disney dans l’Espagne franquiste : modèles esthétiques et discours idéologique dans les productions pour enfants” et de PATRICIA C. GARCIA OCAÑA (agrégée d’espagnol, doctorante à l’Université Sorbonne Nouvelle) : “Emotion, trace et tracé dans la bande dessinée mémorielle”.
  8. M. 14 décembre 2022. Traces et traduction(s). [Salle du Conseil, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 17h à 19h.] Intervention de MARIAN PANCHON HIDALGO (traductrice, docteure en Traductologie, Université de Grenade) : “Sur la trace des traductions censurées pendant le franquisme : le cas du projet RE-TRACE (Traducciones Censuradas Restauradas)” et de VALENTINE PIEPLU (agrégée d’espagnol, doctorante en Traductologie, Université Sorbonne Nouvelle) : “Traces de traduction et traduction de traces dans le roman espagnol contemporain”.
  9. V. 13 janvier 2023. Traces du conflit basque dans le théâtre et le récit. [Salle à préciser, Maison de la Recherche (4, rue des Irlandais), de 15h30 à 17h30.] Intervention de MARINA RUIZ CANO (docteure, PRAG à l’Université du Mans) : “Sur la trace du contentieux basque dans l’œuvre dramatique de Borja Ortiz de Gondra” et de DAVID CREMAUX-BOUCHE (agrégé d’espagnol, doctorant à l’Université Grenoble-Alpes) : “Sur les traces du conflit basque dans Nunca serás un verdadero Gondra (2021) de Borja Ortiz de Gondra : une quête mémorielle et identitaire”.

Pour obtenir le lien de diffusion, s’inscrire à labo.latrace@gmail.com



Citer ce billet
Béatrice Galinon-Mélénec (2022, 5 octobre). CALENDRIER de ‘LA TRACE’, LABORATOIRE JUNIOR (21.01.22-13.01.2023). ICHNOS-ANTHROPOS. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/siyl