« Le poids du passé : une étude parallèle sur le travail de mémoire en Allemagne et en Espagne », Dana Martin et Olivia Salmon-Monviola (2014)

Auteurs

Dana Martin, Maître de conférences, Laboratoire Communication et Solidarité (EA 4647), Clermont Université, Université Blaise Pascal, UFR Langues Appliquées, Commerce et Communication, BP 10448, 63000 Clermont-Ferrand

Olivia Salmon-Monviola, Maître de conférences, Laboratoire Communication et Solidarité (EA 4647), Clermont Université, Université Blaise Pascal, UFR Langues Appliquées, Commerce et Communication, BP 10448, 63000 Clermont-Ferrand

Présentation

Pour examiner les questions posées par le poids du passé et le travail de mémoire en Allemagne et en Espagne, les auteurs

  • s’interrogent sur le traitement institutionnel d’un héritage sensible, à savoir les archives produites sous les régimes déchus ainsi que sur la place qui est accordée aux personnes (droit à l’oubli vs. droit de savoir) et aux données (conservation, accès, transmission vs. protection, limites, destruction) ;

  • observent l’évolution des symboles, afin de comprendre comment les traces du passé s’effacent de l’espace public pour laisser place à une nouvelle réalité en marche ;

  • s’intéressent à la question de la justice transitionnelle, c’est-à-dire aux dispositifs mis en place pour gérer le passage de la dictature (État de non-droit) à la démocratie (État de droit).

Mots clefs :

Effacement des traces Traitement des traces écrites. Exhumation des traces. Destruction des traces matérielles. Traces de trauma. Traces politiques. Droit de savoir. Traces symboliques. Archives. Preuves.

Paru dans :

« Le Temps guérit toutes les blessures : La Résistance à l’autorité de l’Histoire dans les concepts de nation et de nationalisme », Textes et contextes/9, 2014

Référence :

DanaMartinet Olivia Salmon-Monviola, « Le poids du passé : une étude parallèle sur le travail de mémoire en Allemagne et en Espagne », Textes et contextes [En ligne], 9 | 2014, mis en ligne le 05 décembre 2017, consulté le 02 avril 2022. 

L’article est disponible en open source :

https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=1133#bibliography



Citer ce billet
Béatrice Galinon-Mélénec (2022, 2 avril). « Le poids du passé : une étude parallèle sur le travail de mémoire en Allemagne et en Espagne », Dana Martin et Olivia Salmon-Monviola (2014). ICHNOS-ANTHROPOS. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/siye