L’oubli : jalons pour une approche transdisciplinaire

 Revue Kairos, n°2, 2016 : http://revues-msh.uca.fr/kairos/index.php?id=105

[En ligne], n°2, mis à jour le : 23/10/2019

AUTEURS:

Pergia GKOUSKOU-GIANNAKOU

Grégory GOUDOT

Dana MARTIN

EXTRAIT DE L’INTRODUCTION :

  Phénomène physiologique et psychologique, objet philosophique, l’oubli n’a pas été ignoré des diverses sciences humaines et sociales, soucieuses d’apporter leur éclairage sur un phénomène qui alimente nombre de débats de société. Recherché ou refusé, éphémère ou durable, cet oubli constitue aujourd’hui encore un objet d’enquête pour de nombreux chercheurs venus de toutes les disciplines, aspirant à explorer les zones d’ombres des « mémoires culturelles collectives » (Assmann, 1999) et à questionner les omissions et refoulements communs, les secrets et tabous partagés. Trop souvent, cependant, ils s’y emploient sans s’affranchir des cloisonnements disciplinaires et/ou nationaux, à rebours des pétitions de principe sur l’interdisciplinarité et l’interculturalité devenues la norme des discours épistémologiques.

Les coordinateurs et les auteurs du présent dossier entendent dépasser les déclarations d’intention, en combinant la diversité de leurs profils et de leurs domaines d’expertise – thématiques et géographiques – pour esquisser collectivement une cartographie identitaire de la problématique de l’oubli. Celle-ci comprend deux dimensions indissociables :

d’une part, la réalité sociale, faite de processus historiques et de dynamiques immédiates ; d’autre part, l’imaginaire social, c’est-à-dire la perception de cette même réalité (représentations, images) et la construction de discours collectifs (mythes, croyances, valeurs).

Les contributions ici réunies s’organisent autour de deux axes majeurs, qui ne prétendent nullement épuiser les possibilités de questionnements.

L’oubli à l’ère du numérique : objet d’étude et défi déontologique

L’oubli au tournant du XXIe siècle : enjeu historiographique, réconciliation collective et équation personnelle 

 

SOURCE :

Pergia GKOUSKOU-GIANNAKOU, Grégory GOUDOT et Dana MARTIN, «L’oubli : jalons pour une approche transdisciplinaire», Kairos, URL : http://revues-msh.uca.fr/kairos/index.php?id=123

CONTACT :

Revue électronique K@iros : http://revues-msh.uca.fr/kairos

Laboratoire Communication et solidarité
Université Clermont-Ferrand II,
34 avenue Carnot,
63 006 Clermont-Ferrand cédex

revue.kairos[@]univ-bpclermont.fr

MOTS CLEFS : Oubli, Transdiscipline.



Citer ce billet
Béatrice Galinon-Mélénec (2019, 18 décembre). L’oubli : jalons pour une approche transdisciplinaire. ICHNOS-ANTHROPOS. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/six2